Mon défi Slow and Happy Skin, pour une peau belle au naturel

Mon défi Slow and Happy Skin, pour une peau belle au naturel

Tu sais ce qu’il y a de plus déprimant que de voir apparaître ses premières rides ?
Voir apparaître ses premières rides entre des boutons et cicatrices d’acné.
À un moment, il va falloir choisir les gars, ou je suis une jeunette qui doit gérer ses points noirs, ou je commence ma vieillerie et je gère mes premières rides, mais pas les deux en même temps, c’est gênant.

Je pensais m’être débarrassée de mes soucis d’acné, j’avais trouvé une routine qui convenait à ma peau mixte déshydratée, mais c’était sans compter sur ces chères hormones.

Depuis que je ne prends plus la pilule, ma peau a connu différents états allant des éruptions de boutons très inflammatoires sur le menton des premiers mois après l’arrêt, à de longues périodes d’accalmie de plusieurs mois sans rien d’autre à signaler qu’un bouton pas très inflammé de temps en temps.

Et puis, il y a 2 ou 3 mois, j’ai senti que ma peau repartait doucement en cacahuète, elle devenait plus grasse, des points noirs et des boutons recommençaient à se manifester…
Les voyant dernièrement devenir de plus en plus réguliers et de plus en plus nombreux, j’ai envisagé de changer la routine de soin qui me convenait jusque-là.

Avant de changer quoi que ce soit, j’ai commencé à faire l’état des lieux de ma peau.
En dehors de ce retour de l’acné hormonale, il y avait toutes ces petites choses auxquelles on s’habitue à force de cohabiter avec elles :

Cicatrices d’acné et de varicelles

Je t’ai déjà dit que j’ai eu a varicelle à 28 ans ? Mémorable !

J’ai maintenant de petites cicatrices, sous formes de défauts de pigmentation ou de petits creux dans ma peau, qui rendent mon grain de peau irrégulier.


Tache de soleil

Elle est apparue sur ma joue il y a environ 3 ans.

Je l’avais montrée au dermato, à l’occasion d’une visite de contrôle de mes grains de beauté, il l’avait brûlée à l’azote liquide. Quelques jours et une grosse croûte brune plus tard, la tache était toujours là. Après quelques mois de crème dépigmentante, elle était toujours là, alors j’ai fini par m’y habituer.


Kératose séborrhéique

Cette petite excroissance cutanée de la famille des verrues (on adore !) s’est logée près de mon aisselle.

Je l’avais montrée au dermato elle aussi, il avait dit que ce n’était rien du tout alors je m’y étais habituée encore une fois… et une copine à elle est apparue près de mon autre aisselle (you-pi).


Et puis, l’examen a révélé de nouveau motifs de mécontentement cutané :

Grain de milium

Il y a moins d’un mois, ce petit point blanc est apparu sous mon œil droit et ne veut plus partir.


Ride du lion

Elle est encore discrète mais commence à se voir même quand je ne fronce pas les sourcils.

Merci les enfants ! Si, si, c’est Florence Foresti qui l’a dit 😉


Premières rides

De petites rides qui commencent à se dessiner au coin de mes yeux, les contours de mon visage un peu moins fermes, quelques cheveux blancs… La vieillerie arrive !


 

Bon, je te rassure, je ne le vis pas si mal que ma liste d’épicerie cutanée pourrait le laisser croire. Mais ce cahier des doléances un peu chargé m’a donné envie de prendre ma peau en main de façon globale.

Bien plus que d’adapter ma routine de soin pour lutter contre le retour de l’acné hormonale, il est temps de faire peau neuve ! (sans mauvais jeu de mot)

 

Mon défi « Slow and Happy Skin » pour retrouver une peau belle au naturel

Je me suis donc lancé le défi d’une démarche globale pour améliorer la qualité de ma peau, corriger les différentes imperfections qui peuvent l’être et ralentir la progression de ce qui ne peut être effacé naturellement (oui, je parle des rides).

Et si, ça t’intéresse, tu pourras suivre tout çà, avec moi, ici et sur les réseaux sociaux avec le hashtag #slowandhappyskin, parce qu’en parler avec toi, ça me motive et me soutient.

Évidemment, tu me connais, je ne vais pas te parler de cosmétiques cracras ou de chirurgie esthétique, mon truc à moi, c’est la slow cosmétique, les méthodes douces et les ingrédients naturels.

Je ne vais pas non plus te proposer des rituels de soin du visage qui prennent 45 minutes matin et soir dans la salle de bain, parce qu’entre nos vies de femmes, de mamans, de working girls et la vie tout court, on a autre chose à faire.

Moi, je veux des rituels simples, rapides et efficaces, faciles à tenir sur la durée.

Là, tu te dis : « Oh wait, tu es gentille Gwen, mais la slow cosmétique, ça coûte un rein ! ». Ben non. Enfin, ça dépend.

Je dois t’avouer que je ne me reconnais pas dans une partie de la blogosphère green d’aujourd’hui, qui propose quantité de hauls, de empties et de favoris de produits cosmétiques, naturels et bien conçus certes, mais en quantité que je trouve parfois hallucinante et qui souvent coûtent la peau des fesses !
Premièrement, je n’ai pas l’intention de dépenser le PIB du Sri Lanka dans ma routine cosmétique.
Ensuite, la surconsommation de produits, mêmes bios, mêmes éthiques, reste de la surconsommation.
Attention, je ne dis pas que ce type de contenu est le mal absolu, je suis toujours heureuse de trouver des avis sur le net quand je m’interroge sur un produit (quand les avis sont objectifs), et j’aime aussi parfois me faire plaisir avec des produits plus onéreux. Mais je ne me sentirais pas en accord avec ma démarche green and slow si j’avais 50 produits cosmétiques en cours dans ma salle de bain.

Donc mes rituels seront basés sur des produits naturels, accessibles et peu nombreux.

Enfin, parce qu’une routine de soins externes ne suffit pas à garantir une belle peau, je vais me lancer dans une démarche globale, en agissant également sur des facteurs internes car une belle peau à l’extérieur, commence à l’intérieur.

Si on résume, en quoi va consister ce défi « Slow and Happy Skin » qui va m’occuper les prochains mois ?

Les objectifs que je souhaite atteindre ?

  • Me débarrasser des poussées d’acné hormonale
  • Réduire mes cicatrices d’acné et de varicelle
  • Affiner mon grain de peau
  • Effacer ou atténuer ma ride du lion naissante
  • Ralentir l’apparition des rides en général sur mon visage
  • Raffermir les contours de mon visage
  • Effacer la tache de soleil sur ma joue
  • Faire disparaître les kératoses séborrhéiques près de mes aisselles (et empêcher que d’autres apparaissent)
  • Faire disparaître le grain de milium sous mon œil (et empêcher que d’autres apparaissent)

Oui, ça fait du boulot !

Les rituels et protocoles que je souhaite mettre en place ?

  • Rituels de soins quotidiens.
  • Rituels de soins hebdomadaires, pour booster l’efficacité des soins quotidiens.
  • Protocoles pour aider ma peau de l’intérieur : alimentation, infusions, compléments alimentaires…
  • Protocoles bien-être : sommeil, activité, gestion du stress, action sur différents facteurs internes ou externes qui peuvent influer sur l’état de la peau.

Mes critères de sélection des produits, rituels et protocoles ?

  • Les rituels devront être simples, non agressifs et faciles à tenir sur la durée.
  • Les protocoles devront être simples, sains, respectueux et faciles à tenir sur la durée.
  • Les produits et ingrédients utilisés devront être :
    • naturels,
    • bios et labellisés si possibles,
    • cruelty free,
    • avec des compositions les plus simples et safes possibles,
    • exempts de tout emballage superficiel, zéro déchet si possible,
    • accessibles (faciles à se procurer et à un prix raisonnable).

Voilà, c’est parti pour lé défi “Slow and Happy Skin” !

J’expliquerais ici et sur les réseaux sociaux les différentes choses que je mettrai en place et je ferai des points réguliers sur les effets de mes rituels.

Si tu veux suivre mon défi sur les réseaux sociaux, j’utiliserai le hashtag #slowandhappyskin et tu peux me retrouver sur Instagram, Pinterest, Facebook ou Twitter

Enfin, tu peux poser toutes tes questions et partager tes bons conseils en commentaire 🙂

Welcome my slow and happy skin ! 😉

 

Tu as aimé cet article ? Tu peux l’épingler sur Pinterest :

Défi Slow and Happy Skin - Les petites chozes
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.